• Bonneval, un agréable village de la vallée du Loir.

     

    Avant de visiter Bonneval, la Beauce, je n'en avais pas du tout cette image là. Et pourtant, ce joli village fortifié se trouve bien en Beauce, entre Chartres et Châteaudun. Le Loir coule dans les anciens fossés en de multiples boucles, composant un paysage bucolique et particulièrement reposant. Tout le long, des petits lavoirs à la décoration soignée rappellent le temps où le linge était lavé à la main directement dans l'eau de la rivière.

     

    Parmi le patrimoine d'intérêt : l'église Notre-Dame, l'ancienne abbaye bénédictine Saint-Florentin, les portes médiévales d'entrée de ville, la maison du Cheval-Blanc... Des espaces pique-nique ombragés permettent de déjeuner dehors à la belle saison. De quoi remplir agréablement une journée de visite et de balade. Romantique en duo, parfait en famille !!  

     

    Le Loir, rue des Fossés-Saint-Jacques. Au loin, l'église Notre-Dame.

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Pont sur le Loir au niveau de la rue de la Grève, avec la très belle maison du Cheval-Blanc et son oriel d'angle. 

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Maison du Cheval-Blanc, vue du pont.                                                                                                                                                                                C'est la maison d'aspect le plus remarquable de Bonneval. Construite au XIIIe siècle, restaurée à plusieurs reprises, elle présente un mélange de styles sur la base d'un vaste logis intégré aux fortifications. Propriétaire de la maison durant de nombreuses années, Albert Sidoisne, personnalité locale, fit ajouter au XXe siècle l'oriel d'angle qui confère à la bâtisse son cachet si particulier.

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Rue de la Résistance, avec l'église Notre-Dame, à laquelle je consacrerai un prochain article. 

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Vieille maison au 18 rue de la Résistance. 

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

     L'enseigne révèle sa date de construction : 1488, contemporaine de Charles VIII !!

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Passerelle Bernard-Hinault.                                                                                                                                                                                  Inaugurée en 2009 en présence du quintuple vainqueur du Tour de France, elle rend hommage à son palmarès. Sur le mur à proximité, un écriteau indique que le Tour de France est parti 2 fois de Bonneval (en 1999, 5e étape : Bonneval/Amiens ; en 2004, 6e étape : Bonneval/Angers). 

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Capitainerie de Bonneval.                                                                                                                                                                                                        Une vingtaine de bateaux électriques attendent les touristes pour une demi-heure de balade sur le Loir. Ils se conduisent sans permis, très facilement. Agréable, amusant. A ne surtout pas manquer !!

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Et c'est parti pour la balade !! Le temps est radieux... même la petite maison sur la droite sourit aux promeneurs... ;-)

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    On croise de nombreux lavoirs sur  la rivière. Chacun sa déco.  

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Quelques photos de la promenade en bateau...

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

      

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

      

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

      

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Village fortifié, Bonneval a conservé une partie de ses remparts et d'anciennes portes d'entrée de ville. Ici, la porte Saint-Roch.

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Sur la placette attenante à la porte Saint-Roch se trouve une curieuse petite boutique, "L'Artelier", dont la vitrine est remplie d'objets de récup hétéroclites.  

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Au pied de la tour, la curieuse petite boutique... gardée par une curieuse grosse bestiole, tapie au sol, dans l'ombre...

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Le gardien de la boutique... sur pattes et sur roues.

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    De tout, de rien, des créations en bois ou en ferraille...

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Moi, je lui aurais fait un visage plus souriant...

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

    Rue du Pont-Boisville : la porte Blanche, autre vestige de l'enceinte médiévale. 

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     

     Sur le pont, panneau de priorité de passage. Bizarre, c'est quoi ces 3 points gris entre les 2 flèches ?...

    Bonneval, charmant village au bord du Loir

     (Photos prises le 7 juillet 2019)

    Pin It

    votre commentaire
  • Mon séjour en Toscane, automne 2018.                                                                                                                        6. Pise... déception.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déceptionMon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déception

     

    Dernière ville au programme de mon séjour en terre Toscane, Pise et son trio de monuments en marbre de la piazza dei Miracoli. Éclatant héritage d'une époque où la ville, République maritime à son apogée, amassait des fortunes aux Croisades et commerçait avec toute la Méditerranée, Tour, Duomo et Baptistère attirent les visiteurs du monde entier. Un business florissant !! 

     

    S'éloigner un peu du bouillonnement touristique de la piazza dei Miracoli permet de découvrir d'autres aspects du patrimoine architectural, placettes et rues étroites. Tout près, les façades ocres des belles maisons pisanes se mirent dans un méandre de l'Arno. 

     

    Je n'étais pas venue à Pise depuis 2002... 16 années...                                                                                              En cette journée d'automne 2018, ma visite s'est faite pour les 3/4 sous la pluie. Pas grave, j'ai décidé depuis longtemps de ne pas laisser la météo me gâcher les vacances !!  Mais ce qui saute aux yeux en se baladant dans les rues de Pise, ce sont les murs envahis de graffitis et les détritus qui jonchent le sol un peu partout. Une honte dans cette ville inscrite au patrimoine de l'Unesco !! Quant à la piazza dei Miracoli, victime de son succès, c'est devenu une véritable usine à touristes...

       

    Vue du Ponte Solferino, sur l'Arno.                                                                                                                                                                                      Le fleuve décrit une boucle élégante en traversant Pise. Sous la pluie, les teintes douces, délavées, nimbent le paysage d'une atmosphère romantique.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Sur la rive gauche de l'Arno (mais à droite sur la photo), le long du quai : église Santa Maria della Spina.                                                        De style gothique, construite en marbre blanc, la finesse de son architecture est remarquable.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Façade à double entrée de l'église Santa Maria della Spina. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    La façade, surmontée de 5 pinacles. Dans une niche, statue de la Vierge à l'Enfant. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

     Plan rapproché sur la statue de la Vierge à l'Enfant, entourée de 2 anges.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Le côté droit de l'église est richement sculpté. Le Christ y apparaît au centre, entouré des 12 Apôtres.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Piove... Quai Galileo Galilei, le long de l'Arno. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Piazza dei Miracoli.                                                                                                                                                                Place monumentale de réputation mondiale, inscrite au patrimoine de l'Unesco depuis 1987, la piazza dei Miracoli voit chaque année déferler des millions de touristes venus photographier la fameuse Torre Pendente, ainsi que le Duomo (la cathédrale) et le Baptistère. Les 3 monuments forment un ensemble architectural d'une parfaite harmonie sur l'esplanade engazonnée.

     

    Dressée à côté du Duomo, dont-elle est le campanile, la tour de Pise attire les touristes du monde entier. Nombreux sont ceux qui s'amusent à se photographier mains levées  dans un geste caractéristique (en bas à droite sur la photo) pour la soutenir... ou la faire tomber...

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    L'affluence est telle pour monter à la tour de Pise que, arrivée à la billetterie à 14 H, je n'ai eu mon ticket de visite que pour 15 H 30 !!     

    1 heure et demi plus tard, donc...                                                                                                                                                                                          Ça y est, c'est mon tour !! Ticket en poche, je fais la queue pendant encore une bonne vingtaine de minutes avant de pouvoir m'élancer à l'assaut des 293 marches de l'escalier en colimaçon. Sagement rangée dans la file de touristes, je tue le temps en faisant quelques photos des sculptures sur les murs extérieurs... 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

     Vierge à l'Enfant. Sculpture au-dessus de la porte d'entrée.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

     Du haut de la tour de Pise, vue plongeante sur le Duomo et le Baptistère.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Autre vue des hauteurs de la tour.                                                                                                                                                                                  Face au Duomo et au Baptistère, le bâtiment de briques rouges, tout en longueur, est le Museo delle Sinopie. Ancien hospice devenu musée, il abrite aujourd'hui les fresques du Camposanto.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Couverte d'auvents rouges, la via Santa Maria.                                                                                                                                                                  Longeant le jardin botanique avant de déboucher sur la piazza dei Miracoli, au niveau de la fontaine des Putti, cette rue stratégique est courue par les placeurs attendant la pièce pour l'aide au stationnement et les vendeurs de contrefaçons. Attention aux arnaques...

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

     Ruelle typique du centre historique de Pise.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Rive droite de l'Arno, le palais Agostini (XIVe siècle).                                                                                                                                                      De style gothique, le palais Agostini est facilement reconnaissable à sa façade en briques couverte de frises, médaillons et écussons en terre cuite. Il abrite depuis 1775 le Caffè dell'Ussero, une institution à Pise.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Piazza Garibaldi, avec la statue du général italien posant main sur la hanche.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Reliée à la piazza Garibaldi par le Ponte di Mezzo, la piazza XX Settembre abrite la Logge di Banchi, à fronton triangulaire (XVIIe siècle, ancien marché aux étoffes) et l'austère Palais Pretorio à l'angle duquel s'élève la tour de l'Horloge.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise... déception

     

    Ponte di Mezzo, sur l'Arno.                                                                                                                                                                                                    Ce pont à une arche relie la piazza Garibaldi à la piazza XX Septembre. Il a été construit entre 1947 et 1950 pour remplacer l'ancien pont du XVIIIe siècle, détruit par un bombardement au cours de la Seconde Guerre mondiale.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

     

    Photo prise du Ponte di Mezzo. A gauche sur la photo, le Palazzo Blu. A droite, les remblais... jonchés de déchets !!                                    C'est cette double image que je garderai de Pise : une ville aux monuments superbes, mais sale et couverte de graffitis. Désolant...

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (6) : Pise

      (Photos prises le 6 octobre 2018)

    Pin It

    1 commentaire
  • Mon séjour en Toscane, automne 2018.                                                                                                                        5. Vinci. Impressions artistiques...

     

    Commune de près de 15 000 habitants entourée de collines couvertes de vigne et d'oliviers, la petite ville de Vinci, située à une quinzaine de km de Florence, vit naître l'un des plus grands esprits de la Renaissance : Léonard... de Vinci !!  

     

    S'élevant au-dessus des toits de tuiles, 2 tours dominent la partie historique de la ville : le campanile de l'église di Santa Croce et la tour du château des comtes Guidi, une puissante famille qui s'était mise au service des seigneurs de Toscane durant le Moyen Age.

      

    Pétrie de son passé médiéval et Renaissance, Vinci se veut aussi tournée vers la création artistique contemporaine. Un mélange des genres compatible et tout à fait réussi !! En images, des œuvres de Mario Ceroli, Emmanuel Chapalain, Cecco Bonanotte et Mimmo Paladino.

     

    Piazza Guido Masi, "L'Uomo di Vinci".                                                                                                                                                                        Interprétation de "l'Homme de Vitruve", avec laquelle Léonard de Vinci fixa les canons des proportions humaines, cette oeuvre monumentale en bois signée Mario Ceroli est visible piazza Guido Masi, la place principale du centre historique de Vinci (c'est aussi sur cette place que se trouvent l'église di Santa Croce et le château des comtes Guidi).

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

      

    "L'Uomo di Vinci", Mario Ceroli (1987).                                                                                                                                                                    Artiste italien autodidacte, né à Castelfrentano en 1938, Mario Ceroli revisite les œuvres les plus célèbres de la peinture et de la sculpture, qu'il travaille en matières naturelles : bois, terre, paille, bronze, marbre, brique...

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci, impressions artistiques...

     

    Perchée sur le mur crénelé du château des comtes Guidi (Musée Léonard de Vinci), une Pie voleuse, cuillère d'argent dans le bec...

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

     

    "La Pie voleuse", sous un autre angle.                                                                                                                                                                      Sculpture en aluminium riveté réalisée par l'artiste breton Emmanuel Chapalain en 2017 pour commémorer les 200 ans de la première représentation de l'opéra de Rossini, "La Gazza ladra", à la Scala de Milan.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

     

    Intérieur de l'église di Santa-Croce. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

     

    Autel et lutrin tout en bois d'olivier : une merveille !!

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

     

     Représentation  en taille réelle du Christ mort (XVe siècle).

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

     

     Le Christ, coiffé de la couronne d'épines. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

     

     Tête coupée, façon gorgone Méduse.  Une représentation sanguinolente... et  plutôt angoissante...

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

     

    A droite en entrant dans l'église, une pièce a été aménagée en 1952 pour mettre en valeur les fonts baptismaux.   

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci, impressions artistiques...

     

    Le pied du baptistère est contemporain, mais au centre de la vasque les fonts baptismaux sont d'origine, ceux dans lesquels aurait été  baptisé Léonard de Vinci au XVe siècle. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci, impressions artistiques...

     

    En 2010, l'artiste italien Cecco Bonanotte a conçu spécialement pour la pièce abritant le baptistère une oeuvre inspirée du cycle "La Storia della Salvezza". L'oeuvre se compose de 9 groupes sculptés allant de la Création à la Résurrection et d'un anneau inspiré de "l'Apocalypse" de Saint Jean.   

             

    "La Cène", l'un des 9 groupes sculptés du cycle de Cecco Bonanotte.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci, impressions artistiques...

     

     Autre groupe du cycle de Bonanotte : "La Crucifixion".

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci, impressions artistiques...

     

    Anneau de baptistère signé Cecco Bonanotte.                                                                                                                                                                  Évoquant " L'Apocalypse" de Saint Jean, l'anneau est fixé au plafond, à l'exacte verticale des fonts baptismaux.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci, impressions artistiques...

     

    Piazza dei Guidi.                                                                                                                                                                                                      Skatepark ? Non, oeuvre contemporaine signée Mimmo Paladino. En hommage au Léonard de Vinci scientifique, l'artiste italien a habillé la place d'un revêtement hérissé de formes en relief avec symboles géométriques et mathématiques.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci

      

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (5) : Vinci, impressions artistiques...

     (Photos prises le 6 octobre 2018)

    Pin It

    votre commentaire
  • Mon séjour en Toscane, automne 2018.                                                                                                                        4. Petite balade à travers la campagne viticole.

     

    Dans un triangle Florence-Vinci-Pise, oublier un peu l'accélérateur, rouler en prenant son temps pour apprécier tout le charme et la douceur de la campagne toscane en automne. Rondeur des collines, cyprès et oliviers, reflets mordorés de la vigne... 

     

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (4) : campagne et vignes

      

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (4) : campagne et vignes

        

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (4) : campagne et vignes

     

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (4) : campagne et vignes

     

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (4) : campagne et vignes

       (Photos prises les 5 et 6 octobre 2018)

    Pin It

    votre commentaire
  • Mon séjour en Toscane, automne 2018.                                                                                                                        3. Fiesole.

     

    Ancienne cité étrusque, Fiesole se présente comme une ville moyenne de près de 15 000 habitants située sur les hauteurs de Florence, à environ 300 m d'altitude. La terrasse en bord de route, au sommet de la via San Francesco, est un belvédère idéal, LE spot photographique incontournable de toute visite à Fiesole : de là-haut, vue splendide sur les toits de Florence !! 

     

    A voir aussi, la cathédrale San Romolo, avec son beau campanile crénelé façon donjon, et le couvent San Francesco, dépouillé, authentique, tellement reposant après la frénésie florentine...

      

    42 m de haut. Le campanile de la cathédrale San Romolo domine la piazza Mino.                                                                                                  Place centrale de Fiesole, la piazza Mino abrite aussi le Palazzo Communale (la mairie) ainsi qu'une grande statue équestre en bronze, oeuvre d'Oreste Cazolari.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Inaugurée en 1906 et baptisée "L'Incontro di Teano", la statue en bronze de Cazolari commémore la rencontre entre Garibaldi et Victor Emmanuel II le 26 octobre 1860. Déterminante, cette rencontre hautement politique a posé les bases de l'Italie moderne.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Intérieur du Duomo, ou cathédrale San Romolo (XIe siècle). Avec sa coupole ornée de fresques, l'ensemble est d'une belle sobriété.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

     Dans le chœur, autel en marqueterie de marbre.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

     Superbe lutrin en bois sculpté. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Fiesole se situe à environ 300 m d'altitude... mais  jusqu'au couvent San Francesco, c'est encore plus haut... et la pente est raide !! 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Panorama sur les toits de Florence. Pause contemplative bien méritée...

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

     Après une dernière volée de marches, arrivée sur l'esplanade du couvent San Francesco.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Couvent San Francesco, vue d'ensemble.                                                                                                                                                                        Au centre, l'église, avec les bâtiments conventuels attenants. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Dans une niche au-dessus du porche, représentation de Saint François d'Assise, auquel le couvent est dédié.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Touché par la grâce divine, le Saint abandonna le confort de sa vie pour la vouer entièrement à Dieu, prêchant la Parole et vivant d'aumône. Amoureux de la nature, il est souvent représenté entouré d'oiseaux. Fondateur de l'ordre des Franciscains, saint François s'est éteint à Assise le 3 octobre 1226, à 44 ans.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    A l'intérieur de l'église se trouvent de très belles œuvres peintes.

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

     

    Autre vue du couvent. 

    Mon séjour en Toscane, automne 2018 (3) : Fiesole

      (Photos prises le 5 octobre 2018)

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires