• "Osons être sentimentaux", déclarait Agnès Varda. 

     

    En ce jour de Saint Valentin, j'ai choisi de partager sur mon blog une oeuvre découverte au Domaine de Chaumont-sur-Loire en 2019, dans le cadre du Festival des Jardins.

     

    Signée Agnès Varda, l'oeuvre intitulée "A deux mains" présente, en une dizaine de photographies, des mains unies par un tendre élan devant l'objectif de la réalisatrice française.                                 

     

    Mains qui se touchent et s'effleurent... Mains complices, amoureuses.

    "Osons être sentimentaux"

      

    "Osons être sentimentaux"

      

    "Osons être sentimentaux"

     

    "Osons être sentimentaux"

      

    "Osons être sentimentaux"

      

    "Osons être sentimentaux"

      

    "Osons être sentimentaux"

     

     "Osons être sentimentaux"

     

    "Osons être sentimentaux"

      

    "Osons être sentimentaux"

      

    "Osons être sentimentaux"

                 Le 29 mars 2019, Agnès Varda décédait, à 90 ans, le jour même de l'inauguration de son expo à Chaumont-sur-Loire.                            (Photos prises le 10 août 2019) 

    Pin It

    1 commentaire
  • L'avait un peu froid...                                                                                                                                                        Lui ai confectionné un p'tit bonnet.                                                                                                                                Le voilà bien emmitouflé !!

     

    Perce-neige frileux

     (Photo prise le 7 février 2020)

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Noël au château de Chambord... in extremis

     

    1er décembre 2019/5 janvier 2020...                                                                                                                          Ultime jour pour profiter des décorations dont s'est paré Chambord pour célébrer Noël et le passage à la nouvelle année. Sapins chargés d'oiseaux, de cages dorées, de boules et de rubans, de pendeloques, de masques vénitiens, le tout dans des harmonies de doré, de rouge et de vert. Ses plus beaux atours déployés face au spectaculaire escalier central à double révolution menant jusqu'aux terrasses.

     

    Hall d'entrée, côté sud. De tous les sapins présentés dans le hall, c'est le plus spectaculaire, le plus chargé, le plus baroque !!

    Noël à Chambord... in extremis

      

    Noël à Chambord... in extremis

      

    Noël à Chambord... in extremis

      

    Noël à Chambord... in extremis

     

     Hall d'entrée côté est, petits et grands sapins devant l'escalier à double révolution.

    Noël à Chambord... in extremis

     

    A Chambord, la vedette, c'est aussi lui : l'escalier central à double révolution... Où l'on monte jusqu'aux terrasses chacun d'un côté sans jamais se croiser... 

    Noël à Chambord... in extremis

      

    Noël à Chambord... in extremis

     

    Noël à Chambord... in extremis

     

    Dans le hall d'entrée côté nord, une déco plus sobre...

    Noël à Chambord... in extremis

     (Photos prises le 5 janvier 2020)

    Pin It

    6 commentaires
  • Été 2019, mes vacances en Baie de Somme.                                                                                                            16. Le Tréport, cimetière militaire du Mont-Huon.

     

    Après l'inattendu cimetière chinois de Nolette, voici un autre cimetière visité au cours de mes vacances en Baie de Somme (et un peu Normandie) : le cimetière militaire du Tréport, propriété de la Commonwealth War Graves Commission (CWGC). Non pas que j'aie un penchant taphophile, mais j'éprouve toujours une vraie émotion à marcher entre les tombes blanches sobrement alignées de soldats -souvent très jeunes- morts au combat, pour un pays qui n'était pas le leur...

     

    Situé sur les hauteurs du Tréport, route de Dieppe, le cimetière militaire du Mont-Huon rappelle le lourd tribut payé par la ville, et la Normandie en général, aux 2 guerres mondiales.

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

     

    Un balcon sur la mer, avec le clocher de l'église Saint-Jacques.

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

     

    Une croix monumentale s'élève au milieu des 2358 sépultures (Britanniques et Canadiens).  

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

      

    Le cimetière militaire du Tréport jouxte le cimetière communal, de l'autre côté du mur. 

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

     

    Parfaitement entretenu par la Commonwealth War Graves Commission. 

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

     

     Des sépultures simples, sans surcharge florale.

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

      

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

     

     Photo prise de la Terrasse. Cerclé de rouge, le cimetière militaire.

    Mes vacances en Baie de Somme (16). Le Tréport, cimetière militaire

     (Photos prises le 23 août 2019) 

     

    Ainsi s'achèvent les articles consacrés à mes vacances en Baie de Somme.                                          Prochain thème : le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire, édition 2019. De quoi mettre un peu de couleur dans la grisaille de cette mi-novembre...

    Pin It

    8 commentaires
  • Été 2019, mes vacances en Baie de Somme.                                                                                                                  15. Le Tréport intramuros : quartier des Cordiers et rue de l'Anguainerie, les fresques.

     

    Ramassés dans un périmètre restreint, tous 2 voisins, le quartier des Cordiers et la rue de l'Anguainerie (une des plus anciennes rues du Tréport) sont des incontournables d'une visite de la ville basse.

     

    Quadrillé de rues parallèles entre elles, le quartier des Cordiers aligne ses maisons de brique et ses façades colorées entre mer et falaise. Très pittoresque, c'est l'ancien quartier des pêcheurs. Dans la rue de l'Anguainerie, toute proche, les murs restants d'anciennes maisons vétustes démolies ont été ornés en 2002 de fresques rendant hommage aux marins et aux métiers de la mer. Belle continuité thématique... 

     

    Dans le quartier des Cordiers, rue Gambetta. La falaise en ligne de mire... 

    Mes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramuros

     

    Rue de l'Anguainerie, les maisons démolies ont laissé place à un parking. Sur les murs, l'artiste Paule Adeline, spécialiste des œuvres monumentales, notamment sur châteaux d'eau, a peint un ensemble de 4 fresques évoquant les métiers de la mer et l'histoire du Tréport. 

    Mes vacances en Baie de Somme (14). Le Tréport intramuros

      

    Adossées à la tour à poivrière de l'ancien hôtel-de-ville, 2 des 4 fresques signées Paule Adeline. 

    Mes vacances en Baie de Somme (14). Le Tréport intramuros

     

    Regard décidé, pipe en bouche et bonnet vissé sur la tête, un marin du Tréport.

    Mes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramuros

     

    La falaise et l'ancien funiculaire, menant à l'hôtel Trianon.

    Mes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramuros

     

    Les métiers liés à la mer. A gauche, les ramasseurs de galets. Un travail de forçat pour des hommes et des femmes qui, pliés en 2 au-dessus des plages, triaient les plus petits galets avant de les charger par kilos sur leurs épaules ou sur leur dos. 

    * En réalisant cet article, j'ai appris que le ramassage de galets sur les plages normandes était interdit depuis 1975. Question de préservation du littoral. Oups, j'ai ramassé un galet de craie blanche en souvenir sur la plage du Bois de Cise. Mea culpa...

      Mes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramurosMes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramuros

    Mes vacances en Baie de Somme (14). Le Tréport intramuros

     

    Au premier plan, le ramendeur reprise son filet.

    Mes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramuros

     

    Scène de tourisme balnéaire début XXe siècle.

    Mes vacances en Baie de Somme (14). Le Tréport intramuros

     

    Des costumes de bain très couvrants...

    Mes vacances en Baie de Somme (15). Le Tréport intramuros

       

    La rue de l'Anguainerie est l'une des plus anciennes rues du Tréport. Elle abrite un bel ensemble de monuments construits en brique et silex parmi lesquels cette porte voûtée datant du XVIe siècle, sur laquelle a été adossé l'ancien hôtel-de-ville, ainsi que le Musée du Vieux-Tréport, aménagé dans les anciennes cellules de dégrisement.

    Mes vacances en Baie de Somme (14). Le Tréport intramuros

     

    De l'autre côté de la porte, façade de l'ancien hôtel-de-ville.

    Mes vacances en Baie de Somme (14). Le Tréport intramuros

        (Photos août 2019)

    Pin It

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires